DÉCOUVRIR MES LIVRES ET GOODIES

ACTIONS

BLOG

CONTACT

CHARTE

PRESSE

CONFÉRENCES

LIVRES

DÉCOUVRIR

“STOP AUX MENSONGES DANS l'ASSIETTE”

Éditions Eyrolles

AVANT PROPOS

Le 13 septembre 2018, France 2 diffusait un Envoyé Spécial "Alerte aux faux aliments". Patrick, atteint de stéatose hépatique, avait dû radicalement changer de régime alimentaire. Je l'ai donc accompagné pendant 6 semaines pour lui faire perdre du poids et tenter de lui redonner une meilleure santé. Le coaching utilisé tout au long de ce documentaire est directement issu du livre "STOP AUX MENSONGES DANS L'ASSIETTE" !

 

HARO SUR LA MALBOUFFE !

Le blé (et son gluten), le lait et le sucre dominent l’alimentation moderne et ont envahi notre quotidien. Dans ce livre, vous allez découvrir les inconvénients et répercussions de ces produits alimentaires protégés par de puissants lobbies. Des alternatives concrètes et pratiques sont aussi proposées pour retrouver le plaisir d’une alimentation saine et gourmande.

Préface du Dr Anthony Fardet

Chercheur en alimentation préventive et holistique, auteur de "Halte aux aliments ultra-transformés ! Mangeons vrai", Éd. Souccar 2017.

"L’alimentation est un bien commun qu’il faut préserver. On peut même se demander si, comme l’air que nous respirons, elle ne devrait pas être gratuite ou du moins au même prix pour tout le monde, et surtout à base d’aliments sains et durables pour tous, quelle que soit sa catégorie socio-professionnelle. Il n’est pas normal que l’alimentation soit devenue un marqueur social, les plus défavorisés dans nos sociétés occidentales mangeant bien souvent le plus mal et étant les plus à risque d’obésité et de diabète.

Dans son livre accessible à tous et très bien documenté, Stéfane Guilbaud nous amène à nous interroger sur le contenu de nos assiettes d’une façon très pratique et avec le regard d’un ancien du marketing et de la communication. Or c’est bien le problème aujourd’hui avec l’invasion des aliments ultra-transformés : on vous vend des produits de marques, pas des aliments. Ils sont là pour faire du profit, pas pour notre santé. Assurément la transformation des aliments a été dévoyée : elle fut d'abord développée pour rendre les aliments comestibles, mieux les conserver ou développer du goût. Aujourd’hui les aliments se sont mis au service de la technologie pour toujours plus de rentabilité, trop souvent au détriment de leur valeur santé. Certes les aliments ultra-transformés sont sûrs sur le plan sanitaire et se conservent très longtemps ; cela n’en fait pas pour autant des aliments sûrs pour la santé !

 

Alors il ne s’agit pas d’être contre l’agroalimentaire, mais plutôt contre ses déviances quand elle n’est plus au service de l’humain et de sa santé, mais de l’argent. Sans le nommer directement ce que décrit l’auteur dans la première partie de son ouvrage c’est bien le passage d’une transformation vertueuse de l’aliment à l’ultra-transformation… Une transition qui est concomitante avec l’explosion de l’obésité et du diabète ces quarante dernières années.

S’inscrivant ensuite dans les pas du Dr Lustig, un endocrinologue pédiatrique américain à l’Université de Californie, l’auteur dénonce le trop-plein de sucres inutiles de notre alimentation, des excès qui nous ont rendu addicts à cette substance, et certaines industries agroalimentaires l’ont bien compris. Même s’il existe d’autres causes, il est évident que ces excès contribuent aux épidémies d’obésité et de diabète au niveau mondial.

L’auteur s’intéresse plus particulièrement aux mécanismes qui nous font grossir et aux solutions pour perdre du poids. Il montre que l’obésité n’obéit pas à une simple équation calorique et réductionniste obéissant à des entrées et sorties de calories. Notre corps n’est pas une machine à vapeur ou un assemblage d’organes : il est un tout. L’indignation se mue ensuite en « Révolution » : l’auteur passe du constat à ses solutions avec des propositions pour perdre du poids. Cette partie pratique, adaptée à notre vie moderne, intéressera notamment ceux qui veulent perdre du poids, qui mangent à la maison, au restaurant, en voyage, ou qui grignotent. Ce livre est donc aussi un plaidoyer pour devenir consom’acteur et prendre en main notre alimentation. Se contenter de critiquer l’industrie agroalimentaire n’est pas suffisant : il faut commencer par agir sur notre acte d’achat.

Enfin j’ajouterai qu’il existe une industrie agroalimentaire vertueuse déjà existante, mais aussi à inventer. Certains déjà réfléchissent d’ailleurs à une relocalisation de l’industrie qui transformerait plus localement les aliments bruts, comme en atteste le développement des agriculteurs-transformateurs. Un rééquilibrage est nécessaire alliant produits locaux et plus exotiques. À vous de jouer !"

“Je ne mange pas de produits industriels”

Éditions Eyrolles - 2016

VIVE LA DÉSOBÉISSANCE ALIMENTAIRE !

Notre alimentation a profondément changé en quelques décennies et les produits industriels ont envahi nos assiettes et modifié nos comportements. […] Heureusement, la solution est en chacun de nous !  […] Renouer avec le plaisir de bien manger, c’est plus facile que vous ne le pensez !

Préface du Dr Laurent Chevallier

Médecin nutritionniste. CHU de Montpellier.

"Le développement d’une certaine forme d’industrie agroalimentaire et d’agrobusiness a induit l’émergence de multiples pathologies, appelées pudiquement « maladies de civilisation ». On en connaît précisément les ravages et, actuellement, un Français sur deux présente des troubles ou maladies chroniques selon les chiffres de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie.  […] Un vrai désastre humain en terme de santé et un gouffre financier pour les sociétés occidentales. […] Alors quelles solutions ? Stéfane Guilbaud vous apporte des réponses de façon magistrale : oui, il est possible de se passer d’une certaine forme d’alimentation industrielle et l’auteur le démontre parfaitement en vous fournissant des repères précis. Suivez bien ses conseils, ce guide est indispensable pour préserver votre santé, mais aussi votre bien-être et celui de toute votre famille."

“VISIO-FOOD”

ÉDITIONS SOUCCAR - 2012

UN LIVRE 100% VISUEL !

Parce qu'un bon dessin vaut mieux qu'un long discours, voici le premier livre 100 % visuel qui permet de mieux comprendre notre alimentation. C'est une mise en images de notre réalité alimentaire à partir de données objectives et permet au passage, de démonter quelques idées reçues. Un peu moins de 100 infographies qui distillent une multitude d'infos utiles et futiles sur ce que l'on mange…

Préface #1 de Yann Arthus-Bertrand.

Photographe, réalisateur. Président de la fondation GoodPlanet.

Ambassadeur de bonne volonté du Programme des Nations Unies pour l'environnement.

Lorsque mon combat d'écologiste a commencé, j'ai découvert une urgence et une stricte nécessité pour notre civilisation. À la lecture de ce livre, j'ai retrouvé un potentiel pédagogique qui peut se révéler être une force supplémentaire dans la sensibilisation et la responsabilisation de tout un chacun. Il permet de se poser de bonnes questions : si j’achète du café du commerce équitable, je décide d’aider des gens à vivre autrement... Si je consomme une espèce de poisson menacée, je contribue à l’épuisement de nos ressources naturelles... Puisse ce livre, accompagner nos enfants dans leur éducation, en leur donnant un outil de plus pour apprendre, comprendre et agir pour une planète dont nous sommes tous dépendants. Merci Stéfane pour ce travail.

 

Préface #2 de Thierry Marx.

Chef exécutif et directeur de la restauration. Le mandarin Oriental. Paris.

« Un bon dessin vaut mieux qu’un long discours ! », je le pense aussi. Ce qui est certain, c’est que Visio•Food est un livre pédagogique, efficace, qui a su rester ludique ! C’est rare... Une frustration seulement, j’aurais aimé l’avoir inventé. Je suis sûr que, comme moi, les lecteurs sauront apprécier cet outil presque indispensable pour tous les passionnés de cuisine. Bravo Stéfane ! Et merci pour le patrimoine culinaire...

 

Préface #3 du Dr Jean-Michel Cohen.

Médecin. Nutritionniste. Auteur.

En acceptant de préfacer ce livre, je n'imaginais pas ce que j'allais y retrouver. Le thème bien entendu me motivait, mais je n'en connaissais pas encore la qualité. L'investigation est globale, passant de la modernité alimentaire et de ses méfaits, aux analyses des différents composants  nutritionnels de nos aliments  journaliers. Une revue sur les raisons de la prise de poids, sa réalité ainsi qu'une visualisation très pédagogique permettent de marquer nos esprits. Or, au-delà de la technique, éduquer, faire comprendre, sensibiliser sont les vrais moteurs du changement auquel nous aspirons tous Très sincères et authentiques félicitations pour Stéfane Guilbaud et son éditeur Thierry Souccar pour avoir conçu, écrit et présenté cet ouvrage accessible à tous et tellement bien fait. Bonne lecture, bonne imbibition.

 

Préface #4 de Marie-Jeanne Husset

Journaliste, ancienne directrice du magazine "60 Millions de consommateurs"

Pour le consommateur d’aujourd’hui, bien manger, c’est manger sûr, manger sain, manger bon. À ces trois piliers qui définissent la qualité alimentaire s’ajoutent de plus en plus ce que l’on pourrait appeler la qualité écologique et la qualité sociale, c’est-à-dire l’impact de notre alimentation sur l’environne-ment d’un côté et de l’autre ses conséquences sur les petits producteurs du Sud comme du Nord. Une rude tâche incombe donc au consommateur actuel qui doit parvenir, avec toutes ces contraintes, à choisir le meilleur rapport qualité-prix : autrement dit bien se nourrir à un prix abordable, en tenant compte de son pouvoir d’achat en berne en ces temps de crise. Le mérite d’un tel ouvrage est de l’y aider de façon simple et ludique en lui rendant accessibles des informations multiples. Et par là même de le sensibiliser à la nécessité, pour sa santé, son bien-être et son porte-monnaie de consommer autrement.

“NON AUX ORANGES CARRÉES”

Éditions Trédaniel 2009

Un guide pratique…

Le changement de comportements alimentaires n’est pas un régime mais un mode de consommation. Une nouvelle éducation qui vise à préserver deux éléments étroitement liés : votre santé et la planète. Ce livre est un guide pratique pour faire ses courses pour vous aider à comprendre afin de mieux résister aux tentations. En effet, l’approvisionnement détermine vos futurs repas…

Préface #1 du Dr Yves Réquena

Médecin spécialisé en acupuncture. Auteur.

Qui est Stéfane Guilbaud ? Il s’agit d’un à peine quadra, né à Avignon, que je rencontre fortuitement. Nous partageons un repas. Je le vois se nourrir, sélectionner sur la table ce qui est convenable ou ne l’est pas et, surtout, je l’écoute. Sa connaissance des aliments, et de l’industrie alimentaire est étonnante. Passionnante. J’apprends en une heure, des dizaines d’infos, à la limite de lâcher ma fourchette pour un stylo. Ce genre d’infos que l’on n’a pas, ou que l’on a effleuré de l’oreille aux infos, ou de l’œil dans des articles de magazines, sur la littérature médicale de mon Quotidien du médecin ou en surfant sur le net. Mais la synthèse, la réunion de tout cela, je ne l’ai pas […] Le discours de Stéfane n’est pas celui d’un nutritionniste, ni d’un médecin, ni d’un biologiste. Sa croisade n’est pas non plus idéologique pour le bio et contre le reste. Stéfane est plus éclectique encore et pertinent. Pour se rendre indépendant vis-à-vis de l’industrie alimentaire, la meilleure méthode est de revenir au plaisir de manger, de privilégier le bon goût des aliments vrais. Les moins trafiqués, les meilleurs au palais.

 

Préface #2 de Thierry Souccar

Membre de l’American College of Nutrition. Directeur du site lanutrition.fr Auteur de Santé, mensonges et propagande et Lait, mensonges et propagande.

Le grand public considère de plus en plus les agissements de l’industrie agroalimentaire avec sévérité […] l’industrie agroalimentaire n’est pas prête à cet aggiornamento. Cela rend d’autant plus précieux le livre de Stéfane Guilbaud, qui, dans le maquis des produits alimentaires et des allégations consiste à proposer des pistes pour faire à la fois le choix du bon goût et de la santé […] Un autre mérite de cet ouvrage est de faire apparaître en creux certaines des pratiques les plus douteuses des industriels […] Dans son livre, Stéfane Guilbaud porte un regard critique sur l’introduction par les industriels de produits censés être meilleurs pour la santé. Il a raison […] Une autre qualité du livre de Stéfane Guilbaud est de combler le déficit d’information qui entoure notre alimentation et notamment les aliments transformés. Cette volonté d’opacité s’étend jusqu'à l’interface avec les consommateurs : l’étiquetage […]. Avec de tels agissements, le livre de Stéfane Guilbaud, écrit avec clarté et simplicité, a de beaux jours devant lui !

Crédits Photos Préfaciers : Laurent CHEVALLIER (D.R), Anthony FARDET (D.R), Yann ARTHUS-BERTRAND (Erwan SOURGET), Jean-Michel COHEN (Éric ROBERT), Marie-Jeanne HUSSET (Jean CHISCANO), Thierry MARX (George APOSTOLIDIS / Mandarin Oriental, Paris), Yves RÉQUENA (D.R), Thierry SOUCCAR (D.R.) • Crédits Photos Medias : Flavie FLAMENT (D.R.), Philippe ROBICHON (D.R.), Christophe RATINAUD (D.R.), Jacky DURAND (D.R.), Erwann MENTHÉOUR (D.R.), Charlotte SAVREUX (D.R.), Carine AIGON (D.R.) • Crédit Photo  Stéfane GUILBAUD (Fouad BEKKALI - fbreportages) • Crédit Photo Illustrations : Valeria AKSAKOVA, Viktor HANACEK, Stéfane GUILBAUD.